Les unions régionales (URI) avaient-elles l’obligation de fusionner ?

Oui, pour se mettre en conformité avec la décision du Bureau National du 14 janvier 2015 qui impose que toutes les unions fusionnent avant le 31 décembre 2017, même si évidemment la loi n’impose pas ce regroupement en interne. Cette date butoir permet de s’assurer une organisation réussie du congrès confédéral de juin 2018 à Rennes. Il importe à la CFDT de nourrir un dialogue territorial efficace. La quasi-totalité de nos interlocuteurs.trices (Etat, conseil régional, organisme paritaire, organisation patronales et syndicales, …) se structurant en adéquation avec le nouveau cadre administratif, la CFDT doit donc parler d’une seule voix sur le grand territoire.

Publiée le jeudi 07 avril 2016
À voir aussi
Où est le siège de l 'URI Occitanie ?

Durant la mandature, le siège de l'URI va être réparti sur plusieurs endroits de la région afin de rendre plus accessibles les services qu'elle rend aux militant.e.s, adhérent.e.s et salarié.e.s.  Si l'adresse officielle a été choisie à Toulouse, ce n'est qu'un acte administratif...

lire la suite...
Les deux ex-régions sont-elles représentées à égalité dans la future URI ?

A la suite du congrès de création qui s'est déroulé les 20, 21 et 22 juin à Carcassonne, la Commission exécutive est composée à égalité de 4 membres de l'ex-URI Languedoc-Roussillon et de 4 membres de l'ex-URI Midi-Pyrénées. De même pour la catégorie des cadres et pour la catégorie...

lire la suite...
Comment ont été élues les instances de la nouvelle URI Occitanie ?

Au congrès de Carcassonne près de 100 syndicats CFDT de l'Occitanie, représentant 91% des adhérent.e.s ont élu le bureau régional (47 membres). Le bureau régional a ensuite élu la commission exécutive. C'est la procédure prévue par les statuts de la nouvelle URI votée à 99,85% lors de...

lire la suite...


HAUT